Comment choisir sa climatisation ?

Même si de plus en plus de personnes se décident à installer un système de climatisation réversible dans le but de diminuer le coût de leurs dépenses de chauffage, c'est, en règle général, avec l'arrivée des beaux jours et des premières chaleurs que vous pensez à vous équiper...

 

Voici quelques éléments pour vous guider dans votre choix :

Les types de climatiseurs

Il existe différents types de climatisation pour la maison, selon que vous souhaitiez climatiser une ou plusieurs pièces, votre budget, l'encombrement...

 

Vous pouvez opter pour une climatisation monobloc, type split, au gaz ou à l'énergie solaire.

 

  • Un climatiseur monobloc est constitué d'une seule unité (mobile, fixe et "Windows"). cet appareil d'appoint convient aux petits espaces.
  • Un climatiseur split est plus puissant et plus robuste qu'un monobloc, il peut être monosplit -une unité extérieure et une unité intérieure) ou multisplit (une unité extérieure alimentant plusieurs unités intérieurs positionnées dans différentes pièces).

Diverses versions sont disponibles :

 

- Le climatiseur mobile : facile à installer, ce type de matériel reste une solution bruyante à usage ponctuel.

- Le climatiseur mural : simple à poser, il est esthétique et peu encombrant.

- Le climatiseur console : positionné au sol ou au mur (comme un radiateur), il peut être à simple ou double flux.

- Le climatiseur gainable : constitué d'un réseau de gaines raccordant les unités entre elles, puis à l'unité extérieure, ce système est entièrement dissimulé en faux-plafond ou dans les combles, seuls les grilles sont visibles.

- Le climatiseur cassette : Généralement utilisé dans les grands espaces, ce système utilise des unités cassettes fixées au plafond.

 

Plus confidentiels, les systèmes de climatisation au gaz ou solaires sont également des alternatives intéressantes.

Le climatiseur monobloc

Constitué d'un seul élément, le monobloc est plutôt prévu pour des petites surfaces (entre 10 et 30 m²). Les calories extraites de la pièce par l'appareil sont  évacuées à l'extérieur via un tuyau d'évacuation placé dans l'entrebâillement d'une porte ou d'une fenêtre. 

 

Même si ce système a pour avantage d'être peu coûteux, son efficacité est limitée à une utilisation dans 1 pièce de taille modeste et nécessite d'une ouverture (fenêtre ou porte) à proximité de l'appareil...

Le climatiseur type (multi)split

Le climatiseur type SPLIT est composé d'un bloc extérieur et d'un ou plusieurs blocs intérieurs reliés entre eux par une tuyauterie.

 

Le climatiseur évacue les calories en les transportant vers l'extérieur par l'intermédiaire d'un fluide frigorigène.

 

Ce type de système présente l'avantage de permettre d'éviter le retour des calories par dépression de la pièce, les 2 unités étant totalement indépendantes et d'avoir un bruit bien moindre qu'il système type monobloc.

Le climatiseur réversible

Le climatiseur réversible assure, en plus de la climatisation, une fonction de chauffage. Celle-ci est basée sur le principe de l'inversion de la production de froid  : le système prélève la chaleur présente à l'extérieure et la restitue à l'intérieur de la pièce.

 

C'est une système de chauffage économique car il restitue environ 3 fois plus d'énergie qu'il n'en consomme.

 

Cependant, en période de fort froid, la restitution de chaleur est moindre et si vos besoins de chaleur sont importants, il vous faudra un autre système de chauffage pour prendre le relais.

La puissance

Les critères déterminants à prendre en compte pour choisir votre climatiseur sont :

La puissance en froid

C'est l'élément déterminant qui vous garantira un confort d'utilisation tout en évitant les chocs thermiques.

 

L'établissement d'un bilan thermique vous permettra de déterminer la puissance nécessaire à votre utilisation (exprimée en Watts).

 

Il prend en compte l'ensemble des apports de chaleur dans l'espace à climatiser.

 

La puissance en chaud

Elle ne concerne que les équipements dits "réversibles".

 

Suivant le matériel utilisé, on peut récupérer des calories à l'extérieur jusqu'à -15°C.

 

Le coefficient de performance (ou COP) d'une pompe à chaleur permet de déterminer les économies d'énergie que l'on peut réaliser.

 

Plus la température extérieure sera importante, plus le COP sera important et inversement, plus il fait froid, moins le COP sera important.

La puissance réelle consommée

Exprimée en Watts, c'est une "moyenne" entre la puissance maximale prévue de l'appareil et sa consommation en situation réelle de fonctionnement.

 

Cette puissance est importante, car elle permet de déterminer le coût de l'appareil sur le long terme.


Les niveaux sonores en fonction du type de climatiseur

La principale différence se fait entre les climatiseurs monobloc (fixes ou mobiles), split et multi-split :

  • Le climatiseur split :
    • émet moins de 30 dB soit l'équivalent d'un bruissement de feuilles dans un arbre ;
    • est composé de 2 unités : une intérieure et une extérieure ce qui permet de réduire le niveau sonore ;
    • possède une option « silence », la climatisation continue de fonctionner pratiquement sans aucun bruit.
  • Le monobloc :
    • 50-55 dB en moyenne soit l'équivalent du bruit d'une machine à laver ;
    • le système de climatisation est contenu dans un seul bloc : cela empêche d'atténuer le bruit.
  • Le climatiseur multi-split :
    • 35-40 dB (unité intérieure) soit l'équivalent d'un bureau tranquille et 45-55 dB en moyenne ;
    • le moteur est contenu dans l'unité extérieure ;
    • l'unité intérieure se charge de diffuser l'air.

Bon à savoir : le niveau sonore varie aussi selon la qualité de l'appareil, certains modèles se placent sous les 30 dB pour l'unité intérieure.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Jean (lundi, 29 mai 2017 15:16)

    Merci de bien me renseigner !